Marie de Mazet

Les bienfaits des plantes précieuses

Chélidoine

Nom latin:
Chelidonium majus L.
Famille: Nom commun:
Herbe aux veuves
Herbe d’hirondelle
Herbe aux boucs
Herbe de sainte Claire, éclaire
Eclaire
Propriétés: 
Sphère apaisement & équilibre

Agit sur le système nerveux, action centrale.

Sphère digestive

Agit sur le foie, la vésicule biliaire, l'appareil intestinal, l'estomac.

Peau

Agit sur l'enveloppe extérieure du corps, derme et couche superficielle, épiderme

Le saviez-vous ?

Du mot grec Khelidon, qui signifie "hirondelle", la chélidoine fleurit au moment où cette dernière revient dans nos contrées de sa longue migration.
Connue des médecins de l’antiquité qui lui attribuaient le pouvoir de soigner les yeux malades, ce que font d’ailleurs les hirondelles pour les yeux de leurs petits atteints d’ophtalmie, elle est aussi une des plantes les plus connues de notre médecine populaire, parce que son suc a la propriété de détruire les verrues.
Elle est très aimée et considérée comme l’herbe miraculeuse des prisonniers.

Description

Originaire d'Europe et d'Asie, cette vivace de 0,30 à 0,80m, à la tige dressée, rameuse, velue et très fragile, a des feuilles pennées, à segments ovales atteignant presque la nervure médiane, bleu vert pâle. Ses fleurs jaunes presque en ombelles, à quatre pétales en croix se transforment en fruits en forme de longues capsules de 3 à 4cm, siliques, sans cloisons transversales qui s’ouvrent par deux valves.

FRAGRANCE ET SAVEUR : son odeur est vireuse, sa saveur amère.

UTILISATION : très toxique à forte dose, surtout dans les emplois à l’état frais. En tisane mélangé avec du miel. Le suc frais pour les usages externes contre les ulcères, les verrues, les ophtalmies et les conjonctivites.

Nos produits

Où en trouver ?