Marie de Mazet

Les bienfaits des plantes précieuses

Marie de Mazet : histoire d'une rencontre

Sur les contreforts méridionaux des Cévennes, Marie, fondatrice et âme des lieux a su allier le Beau et le Bon et nous permet de pénétrer, au cours d’une promenade enchanteresse, le secret des vertus des plantes médicinales et de découvrir ou redécouvrir les bienfaits que la nature place sous nos pas.

Un trésor redécouvert

Le mas et la magnanerie qui lui fait face datent du XVIIe siècle. En témoigne, à proximité du mas, l'un des plus beaux cèdres du Liban du département, aux dimensions impressionnantes, qui aurait fait partie d'un présent de 200 plants offert par l'Ambassadeur de Perse au Roi Louis XIV.

 

Un environnement magique

Autour, les mythiques Cévennes, doublement protégées par un Parc National et l’inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Pour Marie, c’est ici, sur un coup de cœur, un déclic, que sa conviction est faite : la culture des plantes médicinales sera sa destinée. Vivre dans ce pays de contrastes, où les monts de granit, veillent sur cet univers de terrasses serties de murets en pierres sèches et de châtaigneraies centenaires, avec comme lien, une réflexion constante sur la place de l’Homme dans son milieu, que ce soit parmi ses semblables ou au sein de la Nature. Lorsque Marie découvre Mazet à la fin des années 80, les terres y étaient délaissées depuis des décennies. Sur 10 ha, les murets sont remontés, les terrasses reconstituées, les sentiers tracés, les arbres soignés et greffés. Chaque champ est dessiné, l’écosystème est renforcé pour générer un environnement adapté à chaque espèce.

Les jardins